Soudain,Marie-Jeanne!

L'histoire des centres sociaux
Durée: 1h30

Soudain, Marie-Jeanne, parce qu'elle est brusquement apparue dans notre univers, sans crier gare ; qu'elle nous a plongé dans l'histoire des centres sociaux et fait prendre conscience de l'incontestable résonance qu'elle a avec le monde contemporain.

Soudain, Marie-Jeanne, parce que le procès qu'elle intenta contre sa mère fut un véritable tremblement de terre à son époque. Et pas uniquement pour le monde feutré de la haute bourgeoisie dont elle était issue. Ce procès contient et révèle tous les enjeux de cette période tumultueuse. Il marque une rupture sociétale entre le XIXe et le XXe siècle.

Il pose la question de la place de la femme dans la société, son émancipation, la place de la religion, de la laïcité, de l'injustice sociale.

Paradoxalement, ce procès gagné par Marie-Jeanne Bassot contre sa mère qui l'avait faite enlevée et internée parce qu'elle voulait travailler dans une Maison sociale, entraîna la fermeture de ces mêmes Maisons sociales. Mais abouti, quelques années plus tard, à la création des centres sociaux. Comme si le procès avait permis à l'action sociale d'entrer dans la modernité.

Une création
Le Rhino L'a Vu


TEXTE
François BARTIER

MISE-EN-SCÈNE
François Bartier 

COMÉDIENS
Romy VASSELIN
Christèle LEFEBVRE
Michel BEURTON
François BARTIER


SON 
Vincent GALOPIN


Crédit photo 
Sophie Bazire

 

P1000260.JPG